Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 11:30

Le Tombeau des Anglais (35)

 

 Situation :

Forêt de Brocéliande, territoire de la commune de Paimpont (35) – Lieux dit « Les Brousses Noires ».  Pour y accéder : non indiquer sauf proche de son implantation. Par rapport au château de Comper, prendre la D31en direction de Saint-Malon-sur-Mel. Au bord de la forêt, à une intersection, se rendre à la ferme  « Les Brousses Noires », ce monument se trouve dans une zone boisée.

Description :

C’est une allée couverte, partiellement détruite sépulture néolithique, datant de 3000 à 2500 av. J.C. Elle est composée de 10 à 12 dalles renversées en schiste rouge. Elle mesure environ 10 m de long. Elle est orientée Est-Ouest.

Elle fut bouleversée en partie par la végétation et par des chercheurs de trésors de 19ème siècle. Malgré sa détérioration, on peut distinguer à son extrémité orientale la chambre funéraire.

Son nom « les Brousses Noires » provient de la ferme voisine. Son autre nom, « Tombeau des Anglais » est apparenté au souvenir de la guerre de succession de Bretagne – bataille de Mauron en 1352.

Elle fut étudiée par MM G. Leroux et M. Houeix dont un relevé est présenté sur le panneau d’information, planté près du monument.

Le Tombeau des Anglais. (35)

Découverte :

Aucune donnée ne m’est connue à l’heure où j’écris ce texte.

Légende accrochée au monument : Aucune légende n’est accroché à ce monument à ma connaissance.

Published by Cire Tracir - dans Mégalithes
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 16:13

La légende de Saint Cornély

 

Je vous ai déjàs présenté l'histoire de saint Cornély et des romains qui le poursuivèrent jusqu'à Carnac.

Voici une carte postale qui en parle.

 

Légende inscrite au dos de la carte :

"D'après la légende , on dit que CORNELY (en ce temps-là pape à Rome) poursuivit par les soldats romains, ne voyant pas de vaisseaux pour s'enfuir, se retourna et changea ces derniers en pierres. Mais il est dit aussi que ces champs de pierres étaient autrefois un ancien cimetière gaulois, une grande pierre pour les riches, une petite pour les pauvres."

 

Pour présenter cette légende, l'éditeur l'a accompagné d'une photo des alignements du Ménec.

Published by Cire Tracir - dans Légendes
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 21:35

MERLIN L'ENCHANTEUR.

 

Brocéliande Merlin l'Enchanteur

 

"Fils d'une nonne et du diable, Merlin l'Enchanteur est le conseiller du roi Arthur, à qui il révèle les mystères du Graal. Il aide son roi à organiser la chevalerie de la Table Ronde. Mais il tombe amoureux de la jeune fée Viviane, et lui enseigne ses secrets de magie. Viviane finit par l'ensorceler."

 

LE ROI ARTHUR.

 

Brocéliande le roi Arthur

 

"La tempête se calma, les vagues refluèrent.

C'est alors,Ô stupeur, que l'on découvrit, échoué sur le sable de la mer de Cornouilles, un enfant abandonné.

Son destin sera grand et immense sa renommée.

Car l'enfant deveindra le roi Arthur."

 

TOI AUSSI, TU SERAS ROI.

 

Brocéliande toi aussi tu seras Roi

 

"A l'issue de la bataille, Arthur découvrit au milieu des cadavres une couronne de diamants. Hardivement, il la plaça sur sa tête. Une voix, alors, lui murmura au profond de son coeur : "Toi aussi tu seras roi". Et les ténèbres du ciel se dispersèrent."

 

LANCELOT ET GUENIEVRE.

 

Brocéliande Lancelot et Guenièvre

 

"Au plus secret de la forêt, le chevalier Lancelot est en conversation amoureuse avec sa chère Guenièvre, la femme du roi Arthur. L'heure est à la félicité. Mais la fée Morgane, demi-soeur d'Arthur, dénoncera la laison au souverain."

 

L'ensemble de ces 4 commentaires au dos des cartes postales sont plutot des extraits d'un écrit que les légendes mêmes de ces personnages présentés. Ils sont proches de la légende arthurienne et en même temps, c'est au libre idée de l'écrivain. Il faut connaître un peu l'ensemble de la légende pour voir qu'il y a de la liberté dans la propre écriture. De plus, il n'ya aucune relation avec la forêt de Brocéliande proprement dit. Alors la face principale de chaque carte nous indique la forêt. Il serait  interressant de lire l'ouvrage " Idylles du roi" de Tennyson dont les gravures sont extraites. Date de l'ouvrage : 1869.

Published by Cire Tracir - dans Légendes
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 18:42

Travers une série de cartes postales, je vous présente la Forêt de Brocéliande, aussi appelée la Forêt de Paimpont. La plupart des sites présentés peuvent être visités. Dans ce lieux, il y en a encore beaucoup d'autres qui donneront sûrement le sujet de d'autres articles.

 

FORÊT DE BROCELIANDE : LA FORÊT LEGENDAIRE.

 

TDL Pays de Brocéliande

 

"Vestige du temps lointain où la Bretagne était tout entière boisée, la forêt de Brocéliande s'étend sur 7 000 hectares. Elle invite au voyage imaginaire sur les traces de Lancelot du Lac, de Perceval et de tous les Chevaliers de la Table Ronde. Ce lieu magique est aussi le royaume des fées, des lavandières de la nuit, des pierres maudites ou du Taureau Bleu."

 

L'HÊTRE DE PONTHUS .

 

LDB le Chêne de Ponthus

 

"On raconte qu'un chevalier, venu de Galice pour y faire commerce de fer et de cuivre, a fait naufrage sur les récifs de Morbihan. Receuilli par un noble du pays Vannetais, il rencontre alors le puissant seigneur de Gaël, dont il épouse la fille. Ce mariage le fera Seigneur de Brocéliande au château de Ponthus. A sa mort, il renaîtra sous la forme d'un hâtre gigantesque sur les ruines mêmes du château."

 

LE ROI ARTHUR.

 

LDB le Roi Arthur

 

"Souverain généreux et brave, Arthur règne sur la Grande et Petite Bretagne. La forêt de Brocéliande aurait été le théâtre de ses exploits. Son épée Excalibur, qu'il est le seul à pouvoir extraire du rocher où elle est plantée, lui assure l'invincibilité dans les combats contre les envahisseurs Saxons. Il s'entoura de fidèles chevaliers, siègeant autour de la Table Ronde, afin de se mettre en quête du Saint-Graal, calice ayant contenu le sang du christ".

 

MERLIN L'ENCHANTEUR.

 

LDB Merlin l'Enchanteur

 

"Né des amours du diable et d'une mortelle, Merlin possédait les pouvoirs de son père, dont il usa pour aider le roi Arthur dans sa recherche du Saint-Graal. Un jour, passant dans la fôret de Brocéliande, il rencontra et aima Viviane. Celle-ci, ayant appri tous les secrets de l'Enchanteur, le garda prisonnier pour l'éterniter."

 

LE TOMBEAU DE MERLIN.

 

LDB le Tombeau de Merlin

 

"C'est sous les restes d'un mégalithe, au coeur de Brocéliande, que reposerait le corps de Merlin l'Enchanteur. C'est là que par ruse et profitant de l'amour que Merlin lui vouait, la fée Viviane l'aurait entraîné et enfermé afin qu'elle puisse, après sa mort, reposer auprès de son amant pour l'éternité."

 

LE CHÊNE DES HINDRES.

 

 LDB le chêne des Hindres

 

"A peu de distance du tombeau de Merlin, se déploie un impressionnant chêne de plus de 400 ans.

D'après la légende, les druides se réunissent à son pied pendant les nuits d'équinoxe."

 

LA FONTAINE DE BARANTON.

 

LDB la Fontaine de Barenton

 

"Nombreuses sont les légendes autour de la fontaine de Baranton. Un chevalier de la Table Ronde, Yvain, y tua le Chevalier Noir, gardien de la fontaine. Merlin rencontra Viviane près de cette fontaine, assise sur une pierre qui depuis s'appelle le Perron de Merlin. Si par mégarde vous versez de l'eau sur le Perron, les éléments naturels peuvent se déchaîner, alors que les eaux de la fontaine ont le pouvoir de guérir."

 

L'HOTIE DE VIVIANE.

 

LDB l'Hôtié de Viviane

 

"C'est ici, selon la légende, qu'après avoir enfermé Merlin l'Enchanteur dans la prison d'air, la fée Viviane demeura près de son cher captif. La maison (ou hotié) de Viviane est en fait une sépulture de forme elliptique datant d'environ 2 500 ans avant J.C., constituée de pierres penchées vers l'intérieur à 45°. On y a retrouvé des pièces en silex, des fragments de poterie et des petits galets perforés pour les colliers."

 

LE VAL SANS RETOUR.

 

LDB le Val sans Retour

 

"C'est dans cette vallée que Morgane, demi-soeur du Roi Arthur, enfermait ses amants dans un paradis imaginaire gardé par un géant. Mais tout n'était qu'illusion. Les malheureux furent sauvés par Lancelot du Lac, qui mit fin au sortilège. Un châtaignier couvert de feuilles d'or, création de François Davin, témoigne de la renaissance de la Forêt de Brocéliande ravagée par les incendies de 1990."

 

L'ARBRE D'OR.

 LDB l'Arbre d'Or

 

"Création de François Davin, l'Arbre d'Or fut inauguré le 10 août 1991. Il symbolise la renaissance de la forêt de Brocéliande à la suite du terrible incendie de septembre 1990. En choisissant l'or, le métal le plus précieux, le créateur nous rappelle que la forêt l'est aussi..."

 

LE MIROIR AUX FEES.

 

LDB le Miroir aux Fées

 

"Au fond du Val sans Retour, un étang appelé le Miroir aux Fées nous rappelle les nombreuses fées des légendes de Brocéliande : Viviane qui aima Merlin l'Enchanteur, lui vola ses secrets et l'enferma pour l'éternité, Morgane qui retenait ses amants prisonniers au fond du Val pour les garder à jamais... Le miroir aux Fées est le dernier des trois étangs qui existaient naguère."

 

LE TOMBEAU DES GEANTS.

 

LDB le Tombeau du Géant

 

"C'est un monument mégalithique qui doit son nom à sa taille et à sa disposition. Il a été érigé à partir de trois menhirs qui se trouvaient là vers 2 200 avant J.C. Deux servirent à dresser les parois du caveau et le troisième fut elevé dans l'axe de l'ouvrage pour le signaler."

 

LA FONTAINE DE JOUVENCE.

 

LDB la Fontaine de Jouvence

 

"Jaillissant d'un simple trou de forme arrondie, tout près du tombeau de Merlin, l'eau de la légendaire Fontaine de Jouvence procurait à celui qui s'y regardait et qui le méritait une éternelle jeunesse. Autrefois, le recensement des enfants nés dans l'année se faisait près de la fontaine. Ceux qui n'avaient pu être présents étaient ramenés l'année suivante, ils se trouvaient ainsi rajeunis d'un an. Est-ce de là que vient le nom de la fontaine ?"

 

LE CHÂTEAU DE TRECESSON.

 

LDB le Château de Trécesson

 

"Ce château du XVe siècle fut le cadre d'une terrible affaire : une nuit de 1750, un carosse s'y arrêta. Il en descendit une jeune femme et deux hommes qui creusèrent une fosse, y jetèrent la malheureuse, la recouvrir de terre et s'en allèrent. Les secours, alertés par un braconnier témoin de la scène, arrivèrent trop tard, et nul ne sut jamais qui était la jeune femme."

Published by Cire Tracir - dans Légendes
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 12:24

Dans mon blog "Raconte-moi l'Oise", j'ai réalisé un article en hommage à ROGER AGACHE, archéologue du ciel qui nous a quitté en Septembre 2011. Je vous adresse le lien pour pouvoir le lire.

http://racontemoiloise.over-blog.com/article-roger-agache-son-dernier-vol-86209016.html

Published by Cire Tracir - dans A la mémoire de
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 13:55

Bonjour tout le monde.

 

Un petit mot, pour vous signaler que j'ai ouvert un nouveau blog consacré au département de l'Oise. L'Oise est mon département avant tout et il y a un petit moment que je voulais réaliser quelque chose dessus. Ce blog se nomme : "RACONTE MOI L'OISE". Je vais vous parler de mon département selon mes humeurs, mes balades, mes remarques. Je vais vous montrer ses diverses régions, ses divers environnements, un peu à l'écart des grands lieux touristiques que l'on a l'habitude de voir. Bien sûr, ces grands touristiques auront aussi leur place, c'est normal puisqu'ils symbolisent l'Oise.

 

 J'ai tenté de faire un blog sur ma région : la Picardie, sur un autre serveur; Le problème que j'ai rencontré, était que je n'avais pas assez de place pour joindre un nombre confortable de photos. Un autre problème s'est joint : cela me faisait un trop vaste domaine à consulter et une mauvaise connaissance de certains endroit. L'Oise la connait beaucoup et il plus facile de me rendre d'un endroit à un autre. Je vais pouvoir varier plus facilement mes articles.

 

Actuellement ce blog débute et certains articles sont en construction. Toute article de ce blog pourra à n'importe quel moment se modifier selon des informations qui me parviendront. Je vous invite donc à revenir de temps en temps sur des articles déjà consulter pour voir si plus ne sait pas introduit. Chaque article aura son album-photos qui se complètera de la même manière.

 

Dans mes liens, vous trouverez le moyen d'accéder au blog.

 

Alors bonne balade dans mon département et à très vite.

 

Cire Tracir.

Published by Cire Tracir
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 16:53

Pendant ma semaine de vacances au mois d'avril (2011), j'ai découvert cet ouvrage dans une petite ville : Bécherel, comme d'Ille et Vilaine. Elle est appelée la cité du livre, car elle est principalement formée des nombreuses librairies de livres d'occasions. Si vous passez dans le secteur, n'hésitez pas à vous y arrêter.

 

Mégalithes de Bretagne

 

C'est un livre éditer par "OUEST-FRANCE" en 1987. Il fut écrit par Jacques Briard et les photos sont de Nicolas Fediaesky. Si vous avez déjà lu mes derniers articles, vous y avez trouvé le nom de Jacques Briard. Il est l'auteur de plusieurs fouilles archéologiques dans la région de Brocéliande.

 

Comme le précise le titre, c'est un ouvrage qui nous présente un certain nombres de mégalithes de cette région sur 140 pages en couleurs. Il nous parle des principaux monuments, ceux qui se trouvent facilement. Beaucoup manque, c'est normal, il faudrait quelques livres pour présenter un recensement le plus complet possible tant ils sont nombreux en Bretagne.

 

Celui qui s'interresse à ce genre de monuments, sera satisfait de le consulter. On y trouve les mégalithes de Carnac et de sa région, le cairn de Barnenez, les mégalithes de la région du Trégor, l'allé couverte de la Roche-aux-Fées et celle de Commanan et bien d'autres encore.

 

Il est surprenant de voir comment certains sites se sont transformés entre les années fin 1980 et les années 2000-2010.

 

Principaux titres de ce livres :

- Carnac, voilà Carnac : description des principaux monuments de la région de Carnac.

- Barnenez, le tombeau sur la mer.

- Mégalithes de Hautes-Bretagne. Mégalithes du département de l'Ille et Vilaine, région sud.

- La Roche-aux-Fées, le plus beau dolmen de France. Petite halte sur l'allée couverte de la commune d'Essé.

- Menhirs et allées couvertes d'Armor et d'Argoat. Mégalithes du Nord de la Bretagne, le long des côtes (côtes de granit rose).

- Epilogue mégalithes de Bretagne : une conclusion.

- Petit lexique mégalithique : un bon moyen pour l'auteur de nous montrer quelques superbes photos.

 

En conclusion c'est un livre que j'apprécie, que je suis heureux d'avoir trouvé. Il complète ma bibliothèque.

Published by Cire Tracir - dans Mégalithes
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 14:19

Tombeau des Géants

 

Situation :

Forêt de Brocéliande, sur le territoire de la commune de Campénéac, dans le Morbihan.

Se garer sur le parking proche du lieudit : "la Touche-Guérin". Prendre le GR 37 en direction de la croix Lucas. Prendre un instant pour découvrir cette croix en pierre. Puis prendre à gauche jusqu’à la prochaine intersection et à nouveau à gauche. Faire une centaine de mètres, le monument se trouve sur la droite au pied des arbres. Vous découvrirez aussi son panneau d’information.

Description :

Il est aussi nommé "la Roche de la Vieille". Sépulture de l’âge de Bronze (3500 ans environ avant J.C.), il est probablement la réutilisation d’un alignement de 3 ou 4 menhirs, période néolithique (environ 4200 ans avant J.C.). C’est un ensemble de longues dalles avec un coffre au milieu. Il doit son nom aux dimensions assez longues pour une tombe. Le monument était probablement recouvert d’un tumulus de terre. Témoignant de l’idée d’un ancien alignement, un menhir est couché à quelques mètres du tombeau. Il fut fouillé par Jacques briard en 1982.

Découvertes des fouilles :

-          Calage de pierres autour du tombeau.

-          Tessons de poteries de l’âge de Bronze.

-          Fragment de lame de silex.

Légendes :

-          Il aurait servi de sépulture à une vieille princesse à l’époque antique.

-          Il fut le tombeau, selon la légende arthurienne, de géants qu’ont combattus  les chevaliers de la table ronde.

 

Published by Cire Tracir - dans Mégalithes
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 23:26

Maison de Viviane

Situation :

Forêt de Brocéliande, sur le territoire de la commune de Paimpont. Dressée sur les hauteurs du "Val Sans Retour", à 191 m d’altitude, dans la lande de Ranco. Lieudit : "la Touche-Guérin". Se garer sur le parking près du lieudit. Prendre à droite de celui-ci et suivre les indications. Sortir du chemin et monter vers le sommet rocheux. Vous trouverez peut-être encore le panneau qui est détruit et reposant  sur le sol.

Description :

Il est aussi appelé "Tombeau des Druides".

C’est un grand coffre funéraire en schiste rouge datant de 4500 ans avant J.C. environ. Ses dimensions sont 2.90m de long sur 1.60 m de large. Au sol, on peut deviner le tracé du cairn sur une douzaine de mètre de diamètre.

Des fouilles furent exécutées par J. Briard en 1982.

Découvertes lors des fouilles :

-          Un cairn en petites dalles de schiste enfoncées obliquement dans le sol.

-          A proximité :

o   Haches en pierre polie (dolérite).

o   Meules.

o   Percuteurs.

o   Tessons de poteries.

Datation de l’ensemble : 2500 ans avant J.C.

o   Pointe de flèche en silex.

o   Pendeloques brisées (galets des ruisseaux percés pour être portés en collier).

Légende :

La légende dit que Viviane, qui était née dans la forêt de Brocéliande (château de Comper), s’était fait construire un petit refuge sur les hauteurs de la forêt, dans lequel elle aimait se réfugier pour échapper à la vie de palais de son père, le roi Dyonas. C’est un de ces lieux où elle se retirait (un autre est la Fontaine de Barenton) avant de rencontrer Merlin qui lui construisit par la suite, le palais de verre dans le lac de Comper.

 

 

Published by Cire Tracir - dans Mégalithes
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:09

Le Jardin Aux Moines

Situation : Forêt de Brocéliande, territoire de la commune de Néant-sur-Yvel (56).  

Pour y accéder, assez bien indiquer. Ce monument se trouve dans une zone boisée, au bord de la D141 en allant vers Tréhorenteuc. Quand vous êtes garé sur le parking, prendre la zone boisée et à quelques mètres vous y êtes.

Description :

*Selon le panneau d’information se trouvant sur le site : "Tertre funéraire sans chambre, d’une longueur de 27 m. La masse de terre est bordée de 27 petits blocs dressés du côté Nord, et 26 du côté Sud. Il est construit alternativement en quartz et en schiste rouge local.

Monument daté des années 3000 à 2500 avant notre ère, réutilisé plus tard à l’âge de bronze."

Autre description : Enclos à la forme d’un cromlech en ellipse, dont les dimensions sont de 23 m sur 6 m. Divisé en 2 parties. Le quartz proviendrait de la vallée de Tréhorenteuc.

Fouillé par Jacques Briard en 1983.

Le Jardin Aux Moines - plan

Découverte lors des fouilles de J. Briard :

Pointes de flèches, fragments de poteries, trace de foyer au centre.

Légende accrochée au monument : Des moines venaient ripailler en ce lieu. Malgré l’avertissement de saint-Méen, ils recommencèrent. La punition divine qui les frappa les firent changés en pierre.

Published by Cire Tracir - dans Mégalithes
commenter cet article